Cas indiscutable d ignominies commisent par les usa

Cas indiscutables d'ignominies commisent par les USA

Cas indiscutables d'ignominies commisent par les USA
Il s’agit d'une liste de faits incontestables issus de documents officiels sur ces expériences qui ont été déclassifiés.Des populations entières font les frais de tests à grande échelle.

Pour ses expériences, l’armée ou la CIA financent des laboratoires dans les universités les plus prestigieuses. Yale Stanford, Harvard, Columbia, Elles y sont toutes. Glorifiées par l’idée de travailler pour la défense de la nation. Les chercheurs deviennent fous.   

Après la guerre en Corée La Cia a obtenue des budgets sur la lavage de cerveau.

Colin Ross Psychiatre et auteur du livre Les Docteurs de la CIA déclare.

« Pendant la guerre en Corée les pilotes américains qui avaient été capturé, auraient commencé à faire des faux aveu sur la guerre chimique. La première question est : était ce de faux aveux ? Quand on les a ramenés aux états unis, les psychiatres militaires les ont débriefés et ont déclaré que ces Américains avaient été victimes de manipulation mentale et que pour des raisons défensives uniquement il fallait nous y mettre aussi.

C’est ainsi qu’on a pu déclenché le projet MK ULTRA, et avant ça le projet Bluebird et Artichoke. Les raisons étaient soi-disant pour se défendre contre le communisme. Le seul souci c’est que la guerre de Corée a débuté en juin 1950, mais le projet bluebird a été signé par le chef de la CIA en avril 1950. »

La course est lancée et il n’y a plus de minutes à perdre.

Cas indiscutables d’ignominies reconnues par les chefs djihadistes de la mécréance américains

Il s’agit de faits incontestables et de documents officiels sur ces expériences qui ont été déclassifiés.

Des populations entières font les frais de tests à grande échelle.

  • En sept 1950 au large de San Francisco, la marine américaine réalise des manœuvres militaires, un navire s’approche de la rive et bombarde d’une bactérie qui provoque les maladies nosocomiales la Serratia marcescens. Les militaires testent une pulvérisation par la voie des airs. Au moins 11 personnes sont hospitalisées, l’une meurt de pneumonie.
  • En 1953 ils ont inoculé de l’iode radioactif à des nouveau-nés et des mères enceintes dans l’université de l’Iowa et celle du Nebraska.
  • En 1955 la CIA pulvérise le virus de coqueluche au large de la Tampa. (Comme les chemtrails dans le ciel). 12 morts des dizaines de malades.
  • En 1955, la CIA embauche des prostitués à San Francisco et ouvre 2 maisons de passe et test des drogues sur les clients. Les ébats sont filmés à travers un miroir sans tain.
  • En 1956, l’armée lâche de milliards de moustiques chargés de la fièvre jaune et de la dingue sur les villes de Savannah et de Avon. Plusieurs morts et des centaines de personnes infectées.
  • En 1960, à Cincinnati l’armée finance un programme d’irradiations sur 90 indigents (pauvres SDF) ou malades au sein de l’hôpital universitaire de la ville. Certains décèdent au bout de quelques semaines.
  • En 1966, l’armée teste un virus dans le métro de New York puis dans celui de Chicago. Les bactéries sont dissimulées dans les ampoules électriques. On veut étudier la propagation d’agent chimique grandeur nature.

Cette liste est non-exhaustive.

 

 
 

vérité nouvel ordre mondial kafirstan new order manipulation mise en garde ordo ab chao

  • 1 vote. Moyenne 1.00 sur 5.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire